Abandon d’animal (chien, chat, furet, rongeur): quels sont les premiers gestes à adopter?

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Pin It Share 0 0 Flares ×

La saison estivale sonne l’arrivée des beaux jours, mais derrière cette effervescence retentit
plus fort encore le taux colossal d’abandon des animaux de compagnie.

Voici un chiffre effrayant: 60 000 chiens sont abandonnés au cours de l’été, soit 1 000 par jour.

Quand débute la période estivale, le taux d’abandon dépasse toutes les estimations. L’arrivée des jours ensoleillés entraîne avec elle l’affreux destin d’un nombre toujours plus élevé d’animaux de compagnie.

Il n’est pas rare d’apercevoir un animal effrayé et déboussolé errant sur une aire ou sur des bords d’autoroute, dans les villes, les campagnes, les parcs, les forêts.

Peu scrupuleux, nombreux sont les propriétaires qui négligent l’importance des refuges et des associations de protection des animaux. Ainsi, incapables de faire preuve d’une once d’humanité, ils laissent leur animal voué à lui-même dans un environnement qu’il lui est bien souvent hostile.

Parfois, face à une telle situation (la rencontre avec un animal errant), il est difficile de faire preuve de sang-froid et de laisser de côté ses propres émotions. Comment doit-on agir face à cet abandon? Qui prévenir en premier? Dois-je rentrer en contact avec l’animal? Quelles attitudes sont à privilégier?

Le devoir de chacun est d’agir dans le but de protéger l’animal et de défendre son bien-être.

PREMIER GESTE: Vérification

Le plus simple, vérifier que l’animal en question est bien abandonné, c’est-à-dire que son maître n’est pas aux alentours.
L’animal peut simplement se promener comme à son habitude, en effet il n’est pas rare de croiser un chat ou un chien au coin d’une rue. Il est donc préférable d’observer la situation et d’être attentif.

premier-geste-abandon-réflexe-animal

DEUXIÈME GESTE: Identification

Être attentif au comportement de l’animal. Il est préférable de vérifier si ce dernier semble familier aux attitudes des commerçants, des passants ou encore aux multiples aléas du milieu dans lequel il se trouve. Pour cela, il est plus aisé de se rapprocher de l’animal. Une fois le diagnostic établi, essayer d’identifier l’animal. Celui-ci porte peut-être un collier, un tatouage ou encore une puce comportant les coordonnées du propriétaire. Si l’animal est bel et bien abandonné, le propriétaire aura sans doute enlevé l’ensemble des preuves permettant l’identification de l’animal. Si vous souhaitez réaliser les démarches d’identification vous-même, le vétérinaire le plus proche vous aidera à lire les informations d’identification.

deuxième-geste-abandon-animal-réflexe-schéma

TROISIÈME GESTE: Adoption/Refuge

Si vous ne souhaitez pas effectuer les démarches vous-même, la fourrière se charge de ces précédentes étapes, il suffit alors de la prévenir.

A savoir: Juridiquement, un délai de 8 jours est accordé pour faire les démarches nécessaires concernant la recherche du propriétaire.
Ce délai passé, le choix concernant l’avenir de l’animal revient à la personne l’ayant trouvé. Elle a donc la possibilité de l’adopter, le confier à un refuge ou encore à la fourrière.
Si elle désire adopter l’animal, elle doit se charger de prévenir la municipalité et de se manifester auprès du I-CAD (Identification des Carnivores Domestiques).
De plus, il y existe l’application Filalapat qui a pour but la simplification des démarches d’identification.

chien-abandon-été-aide-protection-réflexe

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Pin It Share 0 0 Flares ×

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*