Punaise de lit : Quel traitement ?

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Pin It Share 0 0 Flares ×

punaise de lit : quel traitement ?La punaise de lit fait partie des insectes communément appelés piqueurs-suceurs, son appareil buccal lui permettant de percer la peau pour en aspirer le sang ! Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la punaise de lit et les traitements en cas d’infestation

Qu’est ce qu’une punaise de lit ?

La punaise de lit déteste la lumière du jour et aime se nourrir la nuit.

  • Punaise de lits (Cimex lecularius)
  • Ordre : Hétéroptères
  • Famille : Cimicidés
  • Taille adulte : 5 à 8 mm
  • Lieu : tout habitat
  • Période : Toute l’année

Sa forme aplatie (1 à 2 mm) lui permet de s’infiltrer presque partout (fissures étroites, coutures de matelas, derrière les plinthes,..).

C’est un insecte rampant, brun, sans aile, si vous la voyez voler ce n’est pas une punaise de lit mais sa cousine la punaise des bois qui est beaucoup plus grosse et totalement inoffensive

La punaise de lit ne saute pas et ne vole pas, mais c’est une excellente grimpeuse.

 

Ce qu’il faut savoir sur la punaise de lit :

On distingue trois stades dans le cycle de développement de la punaise de lits : l’oeuf – la larve – l’adulte.

De couleur blanche l’oeuf mesure environ 1 mm, la larve est identique à l’adulte mais plus petite.

En fonction de la température, une punaise peut piquer l’homme de 1 à 3 fois par semaine pour se nourrir.

Le repas d’une punaise de lit dure de 10 à 15 min.

Un mâle peut s’accoupler avec une ou plusieurs femelles et plusieurs fois par jour.

Une femelle est capable de pondre des centaines d’oeufs et cela pendant 6 mois si les conditions sont favorables (température et alimentation). Par jour, elle pond 2 à 5 œufs (300 à 500 œufs au cours d’une vie).

Éclosion des oeufs après 1 à 3 semaines. Le temps d’éclosion des oeufs dépendra de la température ambiante, plus il fait chaud, plus le cycle s’accélère, plus il fait froid plus il ralentit.

La larve devient adulte au bout de 2 à 4 semaines (elle a besoin de sang pour se développer).

Normalement la punaise de lit est un insecte nocturne qui attaque l’homme (ou autre mammifère) lorsqu’il est inactif (dans son lit), mais cependant, une femelle affamée peut piquer le jour.

Une punaise de lit active peut vivre entre 4 et 12 mois, selon la température de la pièce, la nourriture et le milieu de vie.

 

La punaise de lit, une grande voyageuse

La punaise de lits peut se propager très vite d’une pièce à l’autre ou d’un appartement à un autre.

Personne n’est à l’abri de cet insecte et il est très facile de voir se contaminer un lieu. Il suffit d’une personne infestée (lieu public, transport en commun) ou transportant une ou des punaises dans ses bagages, qui vient séjourner dans un établissement proposant des hébergements (chambres d’hôtels, bungalows de campings, dortoirs de colonies de vacances, maisons de retraite, chambres d’hôtes, etc…) pour qu’en quelques semaines l’établissement se retrouve à la tête d’un élevage de punaises de lits….

 

Recrudescence des Punaises de lits

Dans les années 1950 de nombreux appartements, hôtels ou immeubles étaient colonisés par la punaise de lits et il était très fréquent de voir en pleine nuit des colonies de punaises le long des murs ou sur les couvertures.

Conscient du problème, les services sanitaires ont traité à l’aide du redoutable DDT tous les locaux infestés et stoppé ainsi, au moins dans les pays développés l’invasion de cet insecte.

Le problème c’est que le DDT, merci pour notre santé et l’environnement, a été interdit, comme le Lindane et comme de nombreuses autres insecticides plus récemment, mais par contre la punaise de lits n’a pas totalement disparu de la surface la terre.

Il est donc facile de comprendre qu’avec l’augmentation du trafic aérien et des voyages internationaux, ces insectes redoutables sont revenus dans la plupart des pays ou ils avaient été éradiqués.

Si dans les années 1950 seul les logements insalubres étaient concernés par la punaise de lits, le phénomène n’est plus vrai à notre époque, tout le monde est concerné et principalement les établissements proposant un hébergement (hôtels, campings, gîtes, chambres d’hôtes, auberges de jeunesse, refuges…).

 

Comment détecter la présence d’une Punaise de lit

  • Les piqûres visibles sur la peau et généralement groupées ou alignées. Apparition de rougeurs, boursouflures et démangeaisons.
  • Les traces des déjections des punaises de lits : petites taches noires sur les draps, les coutures de matelas, le sommier, les murs…
  • Apparition de longues traces de sang sur les draps, dues à l’écrasement des punaises, lors du sommeil d’une personne.

 

Traiter efficacement

A l’aide d’un insecticide de préférence d’origine végétale, vous devrez traiter tous les endroits susceptibles d’abriter des punaises de lits durant la journée. La punaise de lits étant très plate, elle peut s’infiltrer dans toutes les fissures et recoins de quelques millimètres. Il est donc important de traiter systématiquement toutes les cachettes potentielles (fissures des murs, du sol ou du mobilier, dans les prises électriques, derrière les tableaux, sous les moulures…), sans oublier bien sûr d’examiner en détail les literies (matelas, sommiers, bois de lits et oreillers).

 

Nous conseillons de réaliser un traitement complet une fois par semaine

(Éclosion des oeufs entre 1 et 3 semaines).

Une punaise peut se faufiler dans beaucoup d’objets tels que des vêtements, un sac, une valise, un matelas, un meuble… Il est recommandé de ne pas déplacer les objets pour éviter de contaminer d’autres pièces ou d’autres logements.

 

Pourquoi utiliser des insecticides d’origine végétale pour la punaise de lit ?

Contrairement aux insecticides chimiques, les molécules actives d’origine végétale ne permettent pas aux insectes de s’accoutumer, de muter et d’augmenter leur résistance.

 

Un traitement méthodique et systématique

  • La literie :

Enlever draps, couvertures, couettes, oreillers,… et passer tout à la machine à laver à 60°c.

Vaporiser l’insecticide sur le matelas recto et verso, les coutures ainsi que sur le sommier. Si le sommier est à lattes, il est important de traiter chaque support. Traiter également les pieds du sommier et la tête du lit.

  • La pièce :

Traiter tous les recoins, derrière les plinthes, fissures, fentes, trous… avec un insecticide de préférence, d’origine végétale.

Il est recommandé de traiter les rideaux, les tapis, les armoires, commodes, placards, penderies.

Traiter l’environnement proche du lit (table de nuit, lampe de chevet, prise de courant, applique murale…), puis l’ensemble de la pièce : armoires, placards, plinthes, cadres, rainures de parquets ou lambris, fissures,… La liste n’est pas exhaustive, cela dépend de la configuration de la pièce, de son contenu et des matériaux utilisés.

N’hésitez pas à traiter tous les endroits ou recoins pouvant contenir des punaises de lits ou des oeufs.

Renouveler l’opération 1 fois par semaine

Passer l’aspirateur dans tous les recoins et régulièrement. Attention, l’aspirateur ne tue pas les punaises de lits, elles peuvent ressortir. Il est conseillé de nettoyer son aspirateur à l’extérieur de la maison, de fermer hermétiquement le sac et de le jeter dans une poubelle extérieur pour éviter la contamination d’autres pièces.

Les punaises de lits adorent les oiseaux et les chauves-souris. La présence de nids d’oiseaux ou de chauves-souris peut-être une source de contamination.

 

Pourquoi Traiter ?

La punaise de lit n’est pas considérée comme vecteur de maladies mais ses piqûres peuvent provoquer un oedème blanchâtre et dur avec possibilité d’inflammation locale. Les piqûres provoquent des démangeaisons comme les piqûres de moustiques. Généralement, elles sont groupées ou alignées (3 à 4 piqûres au même endroit).

Comme pour le moustique la réaction est due à la salive qui contient un anesthésiant réduisant la douleur de la piqûre et comme pour le moustique, toutes les personnes ne sont pas piquées.

Enregistrer

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Pin It Share 0 0 Flares ×

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*