Accueil Animaux Traiter les puces chez le chat et le chien

Traiter les puces chez le chat et le chien

par verlina
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Pin It Share 0 0 Flares ×

Les puces sont un problème fréquent pour tous les propriétaires de chats et de chiens et peuvent provoquer de nombreuses nuisances, que ce soit pour les animaux ou dans les maisons. 

Bien qu’un ou plusieurs traitements s’avèrent nécessaires, il n’est pas toujours évident de lutter contre les puces. Pour cela, nous vous proposons d’en apprendre plus sur ces puces afin de comprendre comment les éviter au maximum et comment s’en débarrasser !

 

 

Qu’est-ce qu’une puce ?

Les puces sont de petits insectes de 1 à 4 mm de long et de couleur brune ou brun rougeâtre. Ce sont des parasites piqueurs-suceurs qui se nourrissent du sang de leur hôte et se reproduisent très rapidement.

Il est recensé actuellement environ 2500 espèces, mais l’espèce la plus rencontrée est notamment la “puce du chat” (Ctenocephalides felis).

 

On retrouve principalement les puces dans les maisons, vivant auprès des mammifères et des oiseaux. Elles ne vivent pas sur leur corps, mais bondissent sur ces derniers pour se nourrir, survivre et se reproduire. En effet, elles peuvent sauter jusqu’à environ 33 cm de hauteur, et à une distance pouvant atteindre jusqu’à 48 cm, ce qui est remarquable pour leur petite taille, et qui leur permet d’atteindre très facilement leurs proies.

Les chats et les chiens sont les hôtes primaires des puces, mais en leur absence, les humains deviennent les hôtes secondaires.

 

Développement et reproduction des puces

Les puces sont présentes toute l’année dans un environnement naturel et chaud. En effet, le chauffage du lieu de vie dans les maisons ou les appartements leur permet de se développer quelque soit la période de l’année. En milieu plus froid, elles sont présentes du printemps à l’automne. Il n’y a que lorsque la température baisse en dessous de 0°C que la plupart des puces et des larves meurent.

Cycle de vie d’une puce

 

Une puce connaît 4 stades de développement : œuf, larve, cocon (nymphe) et adulte.

– Œuf : après chaque repas sanguin une femelle peut pondre 4 à 8 œufs ronds et blancs d’environ 0,5 mm de long. Les œufs sont déposés sur le corps de l’hôte mais peuvent tomber au sol, dans le coussin, le panier, la niche, le lit ou sur le tapis, la moquette…

Selon les conditions (température, humidité…) l’œuf peut se développer plus ou moins rapidement.

Si les conditions sont favorables, après quelques jours, l’œuf éclot et il en sort une larve en forme de ver d’environ 1,5 mm de long.

 

– Larve : la larve (1,5 mm), de couleur blanchâtre, ressemble à un ver. Elle est sensible aux variations de température, à l’humidité et à la lumière. La larve se nourrit de dépouilles larvaires, de débris organiques ou encore de sang séché. Dans des conditions défavorables, elle peut survivre jusqu’à 200 jours et se déplacer de 30 cm par minute. Elle peut se fixer solidement à des fibres, tels que des poils de tapis ou de moquettes, ou se cacher dans les fentes et sous les plinthes.

 

– Cocon : lors du 3ème stade de développement la larve se recouvre de poussières, fibres, débris organiques…et se tisse un cocon avec la soie fournie par ses glandes labiales. Dans ce cocon, elles brunit et se transforme en adulte.

 

– Adulte : de couleur brun foncé ou brun rougeâtre, elle mesure 1 à 4 mm. Elle ne possède pas d’ailes, mais peut se déplacer facilement dans la fourrure de son hôte. Ses pattes lui permettent de faire de grands sauts et les épines sur celles-ci l’aident à s’accrocher fermement à son hôte. La puce adulte peut rester enfermée très longtemps dans son cocon jusqu’à ce que des conditions propices favorisent son éclosion (variations de température, concentrations de dioxyde de carbone, vibrations sur le sol…).

La puce femelle peut pondre en moyenne 25 œufs par jour sur son hôte. Elle se nourrit plusieurs fois par jour mais peut survivre plusieurs semaines sans se nourrir. Une fois pondus, les oeufs tombent des hôtes et peuvent donc atterrir n’importe où sur le sol.

 

Vous l’aurez compris, bien que la durée de vie des puces adultes soit en moyenne de 20 à 30 jours, elles ont bien plus que le temps de pondre énormément d’oeufs. Ensuite, plus elles sont nombreuses, et plus le nombre d’oeufs augmente, et etc. ce qui peut constituer au bout du compte, une infestation terriblement massive.

 

D’où proviennent les puces ?

Avant d’arriver sur votre animal ou chez vous, les puces sont présentes partout dans l’environnement et peuvent être attrapées souvent à l’extérieur ou par proximité avec un autre animal déjà porteur (chat, chien, souris, mulot, etc.). Souvent cachées dans les zones sombres ou sales, elles attendent patiemment un hôte pour se nourrir et survivre.

En extérieur il n’y a donc aucun moyen d’éviter les puces, si ce n’est d’utiliser des produits préventifs et répulsifs pour éloigner et faire fuire les puces de l’animal.

Les animaux vivant uniquement en intérieur tels que certains chats par exemple peuvent également avoir des puces même s’ils ne sortent pas. En effet, d’autres animaux, et même les humains, peuvent très bien en introduire à leur insu dans l’habitat de l’animal, et leur transmettre.

 

Les problèmes engendrés par les puces

Bien que petites, les puces entraînent des démangeaisons dues à leurs piqûres formant de petites tâches rouges sur la surface de la peau du chat et du chien. Les piqûres de puces peuvent parfois être douloureuses chez certains animaux.

De plus, certains d’entre eux peuvent développer une allergie à la salive des puces lors d’une piqûre, provoquant d’importantes démangeaisons et d’importantes pertes de poils, ainsi que des pellicules, des croûtes, plaies, etc. à cause d’un léchage et de mordillements trop importants.

En se léchant ou se mordillant, l’animal peut aussi ingérer des puces, ce qui peut entraîner des troubles digestifs car elles peuvent être porteuses de vers. Il peut donc être judicieux de vermifuger également les animaux porteurs de puce.

Enfin, la puce est un animal parasite pouvant transmettre des maladies bactériennes telles la maladie des griffes du chat, la peste et le typhus par exemple.

Dans le cadre d’une infestation, les jeunes puces affamées peuvent également être amenées à piquer les humains, ce qui provoque des boutons et des démangeaisons. 

 

Comment détecter les puces ?

Les puces se cachent sous le pelage de nos animaux de compagnie lorsqu’elles se nourrissent, particulièrement au niveau des oreilles, du cou, du museau, de la queue et zones chaudes du corps. En digérant, elles laissent de toutes petites déjections noires sous les poils, qui peuvent notamment être observées avec un peigne à puce ou avec un peigne très fin. 

Cependant, parfois, à cause du toilettage de l’animal, il n’y a pas de présence de ces petits grains noirs. Il faut donc rester méfiant et surveiller le comportement de l’animal qui va avoir tendance à davantage se gratter et se mordiller.

En revanche, si vous voyez des puces, c’est probablement signe d’une importante infestation. En effet, les puces se reproduisent extrêmement vite et seules quelques puces adultes sont visibles contrairement aux oeufs et larves qui sont invisibles à l’oeil nu dans l’habitat. Il faut donc traiter au plus vite l’animal ainsi que son environnement. 

Déjections de puces sur un peigne fin

 

Comment se débarrasser des puces ?

Pour parvenir à éliminer toutes les puces, il convient de traiter l’animal mais aussi son lieu de vie. En effet, si l’animal est traité mais pas son habitat, les puces seront toujours là, continuant à proliférer et pourront continuer à survivre grâce aux humains, et de nouveau attaquer l’animal par la suite lors que son traitement sera terminé.

 

Conseils pour prévenir et se débarrasser des puces dans la maison :

Il est important de toujours garder un environnement sain. Un entretien régulier de votre maison permettra notamment de prévenir l’apparition de puces et de limiter les risques.

  • passez l’aspirateur tous les jours lorsque c’est possible ou très régulièrement, et partout sur les tissus d’ameublement, les tapis, le parquet, les rideaux, le long des plinthes, sous les meubles, etc. dans les moindres recoins
  • supprimez la poussière, les poils d’animaux, les résidus de nourriture… tout ce qui est propice au développement des puces
  • nettoyez, si possible, les tapis et les moquettes à la vapeur
  • soyez particulièrement vigilant avec les endroits où les animaux se couchent, leurs tapis, coussins, couvertures, canapés, leurs jouets… en les lavant très régulièrement
  • si l’animal va dans la ou les chambre(s) à coucher, lavez à haute température et plus régulièrement les draps, les couvertures, la literie, etc.
  • et surtout utilisez un insecticide d’environnement d’origine végétale anti puces pour traiter votre maison en le vaporisant sur les tissus d’ameublement, la literie, les tapis, sur les coussins, sur les rideaux, dans les paniers ou la niche de l’animal…

Préférez un produit à base d’extraits végétaux qui sera efficace dès l’application avec un insecticide choc, mais qui se dégradera plus rapidement.

 

Bien choisir le traitement anti puces de son chat ou de son chien

Tout d’abord, il est important d’être vigilant et de surveiller régulièrement son animal de compagnie. Utilisez un peigne à puces et regardez dans son poil si il y a des déjections de puces. Insistez bien aux endroits préférés des puces (oreilles, cou, museau et queue). A chaque prise, trempez le peigne dans l’eau bouillante pour les exterminer. Surveillez également son comportement, s’il se gratte et se mordille davantage, car la présence de puces n’est pas toujours simple à détecter.

Cette action mécanique de surveillance et d’élimination à l’aide d’un peigne spécial est le complément indispensable d’un traitement anti-puces.

 

 

Le traitement du chien et du chat contre les insectes piqueurs passe par l’utilisation régulière d’un antiparasitaire, renouvelé à temps.

Pour cela, il existe plusieurs produits sous différentes formats. Vous trouverez chez Verlina différents produits insectifuges : pipettes spot-on, sprays, colliers, lotions, shampoings ainsi qu’aliments complémentaires, qui repoussent non seulement les puces, mais également les autres parasites externes, tels que les tiques, les poux, les moustiques, les phlébotomes et les acariens.

Le choix d’un antiparasitaire doit se faire avant tout selon le mode de vie de l’animal et les besoins du ou de ses propriétaire(s) en terme de praticité. 

Chez Verlina, tous nos produits sont d’origine végétale et non nocifs pour les chiens et les chats. Vous trouverez à la fois des produits insectifuges pour protéger votre animal de compagnie, éloignant et faisant fuir les différents insectes piqueurs, mais aussi des insecticides d’environnement permettant d’éliminer tout parasite. 

 

Les pipettes insectifuges :

Nos pipettes spot-on ou pipettes anti-puces sont pratiques à utiliser mais doivent être appliquées sur la peau (en écartant les poils) du chien ou du chat à un endroit plus ou moins inatteignable pour l’animal, soit en général sur le dos, entre les omoplates et la nuque. Vendues par lot de 2 et efficaces pendant 1 mois chacune, elles sont à renouveler tous les mois (le pack de 2 pipettes permettant un traitement pendant 2 mois).

Composées d’extraits de plantes et d’huiles végétales, nos pipettes peuvent être aussi bien utilisées en prévention qu’en traitement curatif. 

Cependant, ces pipettes ne traitent pas les parasites internes (vers intestinaux). 

Pour les chiens, plusieurs pipettes insectifuges sont disponibles selon leur poids. 

 

Le collier insectifuge :

Les colliers ont une durée d’efficacité de 4 mois mais nécessitent d’être constamment portés autour du cou du chien. Ces colliers répulsifs ne sont pas fait pour être attachés à une laisse et ne doivent donc pas l’être. 

Nos colliers anti-puces contiennent un complexe d’huiles essentielles naturelles. 

Ces colliers peuvent aussi bien être utilisés en prévention qu’en traitement.

Pour les chiens, plusieurs colliers insectifuges sont disponibles selon leur taille.

 

Les shampooings insectifuges :

Nos shampoings anti-puces sont particulièrement efficaces en période estivale sur les chiens et les chats infestés par les puces mais aussi pour les protéger de tout parasitage externe tout au long de l’année. Efficaces dès le premier bain, ce sont plutôt des produits à usage complémentaire car leur durée d’efficacité dépendra du mode de vie et des besoins du chien ou du chat (selon la saison, vie en extérieur, en intérieur, concours, exposition, problèmes de peau, etc.) et de la fréquence à laquelle il est shampouiné. 

Même si le shampoing ne dure pas, il permet, en plus de protéger, d’éliminer par contact et de réduire la majorité des puces, lors d’un bain.

 

 

Plusieurs types de shampoings insectifuges sont disponibles selon les différents besoins. 

Pour les animaux n’aimant pas l’eau, notamment les chats, mais aussi certains chiens, il existe des shampoings secs sans rinçage

  • en poudre : ils se saupoudrent sur le poil de l’animal et s’imprègnent sur le pelage en massant l’animal. Une fois terminé, il suffit de retirer l’excédent avec un peigne. Sans cette action, l’excédent s’élimine de lui-même rapidement.
  • sous forme de mousse : ils s’appliquent sur le pelage comme les shampoings normaux, mais sans eau, et sèchent très rapidement.

Préférez en tout cas un shampooing d’origine végétale, au pH neutre, qui n’irritera pas la peau et le poil de l’animal.

 

L’aliment complémentaire :

Notre aliment complémentaire anti-puces pour chien et chat aide à limiter les infestations et les piqûres des parasites externes sur le chien et le chat, en purifiant le sang et en le rendant moins attractif. Les comprimés sont faciles à administrer mais peuvent être mélangés si besoin à leur nourriture sèche ou humide, et même dans leur eau de boisson. Ces compléments contiennent 60 gélules, de quoi traiter l’animal avec 1 à 2 cures de 30 jours selon son poids, espacées tous les 1 à 2 mois. Nous recommandons de les donner notamment en prévention, de mars à octobre, particulièrement en période estivale.

Cet aliment complémentaire est à base d’extraits végétaux spécialement conçus pour l’animal. 

 

La lotion insectifuge :

Notre lotion anti-puces est un produit avec spray vaporisateur permettant d’éliminer rapidement les parasites sur le chien ou le chat et de le protéger de tout autre visiteur en humidifiant son pelage à rebrousse poil pour bien l’imprégner, principalement sur la partie dorsale, de la queue à la tête.

En cas de forte infestation, elle peut être pulvérisée plusieurs fois jusqu’à la disparition totale des insectes piqueurs, soit maximum 1 fois par jour pendant 3 jours, espacé d’une semaine. 

Utilisée régulièrement, la lotion insectifuge peut être associée aux colliers ou aux pipettes insectifuges.

 

L’insecticide d’environnement :

L’insecticide d’environnement anti puces agit efficacement contre les insectes piqueurs dans l’environnement. Véritablement indispensable, il permet de protéger le chien et s’utilise en complément d’un traitement insectifuge. Ils peut être pulvérisé lors des premières applications 1 fois par jour pendant 3 jours puis 1 fois par semaine. Ou en cas de forte infestation de puces, 2 fois par jour pendant 6 jours jusqu’à leur disparition. 

 

 

Pour finir, prenez soin de choisir des produits anti puces d’origine naturelle car il ne présentent aucun danger pour les animaux de compagnie, mais aussi pour les personnes qui appliquent et respirent ces produits. Ces produits d’origine végétale peuvent être associés et assurent une protection naturelle et efficace. En effet, à base d’extraits végétaux et d’huiles essentielles, ils respectent le pH de la peau et le poil de l’animal. Contrairement aux produits chimiques, ils ne provoquent pas d’allergie, d’irritation, ou de perte de poil.

Pour une protection optimale, nous vous recommandons d’utiliser plusieurs produits complémentaires mais surtout de ne pas oublier de traiter l’environnement en plus de l’animal, sinon le traitement sera inefficace. N’hésitez pas à insister dans les endroits où les insectes piqueurs aiment bien se loger : moquettes, tapis, parquet… et sur les différentes affaires du chien et du chat comme leurs couchages par exemple. Les produits sont faits pour ne pas tâcher !

Cela vous permettra de vous protéger vous aussi des démangeaisons que provoquent les puces lorsqu’elles sont nombreuses dans une maison par exemple.

Nous conseillons d’utiliser nos produits anti puces toute l’année lorsque c’est possible en prévention, et surtout en période estivale, même pour les chats d’intérieur.

Enfin, en cas de présence de plusieurs animaux différents, préférez des produits qui ne pourront pas entrer en contact avec l’autre animal afin qu’il ne puisse pas se contaminer et s’intoxiquer en se léchant mutuellement, les produits pour chien étant spécifiquement adaptés aux chiens et de même pour les chats.

Veuillez utiliser les produits biocides avec précaution. Bien lire l’étiquette des produits avant toute utilisation. Demandez toujours conseil à votre vétérinaire.

Enregistrer

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Pin It Share 0 0 Flares ×
18 commentaires

Vous aimerez aussi

18 commentaires

Avatar
assia 15 novembre 2017 - 14 h 02 min

J ai decouvers de petits insectes qui sautaient apres que mon chat se soit couche sur le matelas. Qu est ce que c est. Svp aidez moi

Répondre
verlina
verlina 7 décembre 2017 - 9 h 18 min

Bonjour,
il semblerait effectivement que cela soit des puces.
N’hésitez pas à consulter nos produits anti-puces et anti-tiques pour protéger votre chat !
https://www.verlina.com/51-anti-puces-anti-tiques

Répondre
Avatar
Cecile 4 avril 2018 - 6 h 27 min

Bonjour,
Que pensez des colliers d’ambre anti puces? Sont-ils efficaces selon vous?

Répondre
verlina
verlina 9 avril 2018 - 14 h 52 min

Bonjour,
Nous n’avons pas vraiment de retours significatifs de clients sur ce produit. Nous préférons utiliser des produits avec des matières actives d’origine végétale.
Bien cordialement,
L’équipe Verlina.

Répondre
Avatar
Verhelst 15 mars 2019 - 2 h 07 min

Bonsoir j’ai remarqué sur mon petit chien une petite bête noir se baladant… Je lui ai donné un bain je les brossé au peigne très fin mais je ne sais pas si j’ai réellement pu me débarrasser de cette chose je ne sais même pas se que cela pourrait être…? Un petit coup de pouce peut être ?
Merci d’avance 🙂

Répondre
verlina
verlina 20 mars 2019 - 9 h 56 min

Bonjour,
Vous avez très bien fait. Inspectez régulièrement votre chien pour être sûre qu’il n’y ai plus de bête dans ses poils. Si vous remarquez des petits points noirs cela peut être des déjections de puces.
Dans ce cas-là traitez-le avec des produits anti-puces. Nous en proposons de plusieurs sortes : pipettes, comprimés, lotion, shampooings…
Nos produits sont naturels, à base d’extraits végétaux et d’huiles essentielles -> https://www.verlina.com/44-anti-puces-anti-tiques
Bonne journée à vous,
L’équipe Verlina.

Répondre
Avatar
Leila 2 juin 2019 - 14 h 13 min

Bonjour , mon chat a des puces partout dans son corps et si lui mets la pipettes, c’est une vague de puces partout dans la maison ils s’attaque à moi aussi , je ne sais.plus quoi faire, j’ai essayé de lui faire un bain d’huile avec du huile d’olive , les puces tombent mais vivantes. … a chaque fois si je passe l’aspirateur ça saute partout. . Jai essayé la pipette 2fois mais aucun effet je ne sais plus quoi faire !! Aider moi SVP

Répondre
verlina
verlina 3 juin 2019 - 10 h 11 min

Bonjour,
Si la pipette insectifuge n’a pas d’effet sur votre chat, essayez d’utiliser un autre produit.
Rendez vous sur cette page -> https://www.verlina.com/51-anti-puces-anti-tiques
Vous verrez que nous proposons un collier anti-tiques et anti-puces, un shampooing, des sprays (intérieur et extérieur), et même des comprimés.
J’espère que vous trouverez une solution efficace pour venir à bout de ces puces.
Et n’hésitez pas à aller demander conseil à un vétérinaire si besoin.

Répondre
Avatar
Applincourt 19 septembre 2019 - 9 h 14 min

Bonjour j’ai i vu des insectes sur mon york jen ai déduit que c’était des puces. Je lui ai fait un shampoing anti parasitaire et jai fait je pense une bêtise je lui ai mis le lendemain une pipette du vétérinaire . A votre avis la pipette n’a pas du fonctionner autant ? Car il se gratte encore. Vos produits naturels sont ils efficaces ? Merci de votre reponse

Répondre
verlina
verlina 25 septembre 2019 - 8 h 28 min

Bonjour,
Vous avez bien fait de faire un shampooing anti-parasitaire AVANT d’appliquer une pipette. Cependant, plusieurs applications peuvent être nécessaires pour se débarrasser complètement des puces (attention à bien lire la notice avant utilisation).
Nos produits naturels, en plus d’être efficaces, respectent le pH de la peau et le poil de l’animal, ils sont sans danger.
En plus des pipettes et des shampooings, nous vous proposons également des anti-parasitaires sous forme de comprimés, de lotions et de colliers : https://www.verlina.com/51-anti-puces-anti-tiques

Répondre
Avatar
Riva Martine 18 novembre 2019 - 14 h 25 min

Bonjour
J ai mis une pipette à mon chat ainsi qu un collier anti puce une semaine après, les puces sont toujours là et mon chat se lèche beaucoup comme s il ne supportait pas le collier…
Je lui retire qqs heures dans la journée..
Que puis-je faire pour venir à bout de ses puces?
Merci pour votre réponse

Répondre
verlina
verlina 20 novembre 2019 - 10 h 26 min

Bonjour,

Si les pipettes ne sont pas efficaces (avez-vous bien suivi la marche à suivre ?) et que le collier ne convient pas à votre chat, nous proposons d’autres solutions pour venir à bout des puces : comprimés, spray, shampooings, lotion.
Et tout ça d’origine naturelle !
N’hésitez pas à vous rendre sur cette page -> https://www.verlina.com/51-anti-puces-anti-tiques

Bien cordialement,

L’équipe Verlina.

Répondre
Avatar
Clautisse 28 mai 2020 - 14 h 56 min

Bonjour, lequel est le plus efficace selon vous?

Répondre
verlina
verlina 1 juin 2020 - 8 h 44 min

Bonjour,
Nous avons de très bons retours sur les pipettes, les colliers et les comprimés au niveau de l’efficacité. Mais tout dépend si ces produits sont utilisés en prévention ou en traitement, et du niveau d’infestation de l’animal.
L’idéal est de choisir en fonction de l’utilisation que vous préférez et de ce qui conviendra le mieux à votre animal.
Chloé de Verlina.

Répondre
Avatar
Corine de Bruxelles 9 juin 2020 - 21 h 03 min

Bonjour,

Nous avons récemment déménagé, passant d’un lieu avec jardin à un appartement terrasse. Notre chat n’a plus la possibilité de se balader dans les jardins. Notre chat a été traité récemment contre les puces avec le Frontline (pipette). Je voudrais savoir si toutes les puces ont été tuées par cette pipette ou dois-je répéter l’opération, sachant que mon chat reste en appartement maintenant?

merci beaucoup pour votre retour et tous les infos sur votre site,

Répondre
verlina
verlina 10 juin 2020 - 8 h 19 min

Bonjour,
Nous ne vendons pas ce produit donc je ne peux malheureusement pas vous donner d’info sur son utilisation. Rapprochez-vous de la marque, ou de votre vétérinaire. Vous pouvez aussi inspecter vous-même votre chat. Si vous voyez des petits points noirs (déjections des puces), il peut être utile de continuer le traitement.
Bien cordialement,
Chloé de Verlina.

Répondre
Avatar
Marc Boulay 13 août 2020 - 16 h 25 min

Bonjour j ai des puces depuis plusieurs mois l ai utiliser bon nombres de produit pour éradiquer ces derniers et rien y fait
pouvez vous m aide
J ai utilisé Frontline en spray et pipettes
Le vinaigre, la lavende, la terre de diatomées
Spray en tous genres
J ai aussi emmener un chat au vétérinaire qui lui a donné un treatment par piqûre rien à faire
Aidé moi svp

Répondre
verlina
verlina 17 août 2020 - 8 h 59 min

Bonjour,
En plus des sprays et des pipettes, nous proposons également des anti-puces sous forme de colliers, et également de comprimés.
N’hésitez pas à les essayer, ce sont peut-être des produits qui conviendront mieux à votre chat. Si vous suivez bien les indications, il n’y a pas de raison que cela ne soit pas efficace.
Bien cordialement,
Chloé de Verlina.

Répondre

Laisser un commentaire

*